Mercredi 17 juillet 3 17 /07 /Juil 10:43

bonjour à tous,

 

Ce blog ne sera plus actif, vous pourrez me retrouver sur  http://valeriediotte.wordpress.com.

je change la ligne éditoriale et décide de le rédiger en anglais, ce site sera un partage de mes coups de coeur : sur le vin,  la gastronomie, l'art et les personnes que je rencontrent.

à  bientôt donc,

 

valérie

 

Par 1000bravos
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 13 mars 3 13 /03 /Mars 17:58

9763092-la-floraison-de-printemps-arbre-arriere-pl-copie-1.jpg

 

Henri Krug n'est plus et c'est bien triste.

Je fais partie des "krugistes" qui ont eu la chance de déguster quelques flacons avec Julie Cavil (une publicitaire devenue oenologue, tiens, tiens...) en octobre 2006 lorsque d'un voyage initiatique au pays des grandes maisons de champagne. Je vous livre ici une dégustation exceptionnelle que j'ai gardé  en mémoire.

 

-Krug rosé 1976 :  je ne suis pas fan des champagnes rosé en général mais là, quelle finesse ! avec des notes de fruits des bois et framboises, ce champagne était fruité et délicat.

 

- Clos du Mesnils 1979 : un seul cépage le chardonnay, une seule parcelle et une explosion de saveurs. Je me souviens de m'être retrouvée dans un buisson d'églantiers ou de fleurs blanches au printemps.

 

-Krug Grande Cuvée : c'est la signature même du style krug.

avec en nez, une complexité d'arômes : champignons, sous-bois, poire, menthe, fleurs blanches

et en bouche : un velouté et une fraîcheur exceptionnelle et une belle maturité.

 

J'étais repartie charmée par cette dégustation  et je suis restée longtemps sur un petit nuage de plaisir...

 

Par 1000bravos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 mars 1 11 /03 /Mars 08:41

947a7323ea3da97783701b457c6635c4.jpg

Connaissez-vous la génèse du saut chez le kangourou ?

Avec l'avènement des plantes à fleurs, un marsupial primitif arboricole a jugé bon d'en manger les feuilles. Mais cela demandait un plus gros estomac, une corpulence moins modeste. Tout en grandissant, il ne pouvait plus courir le long des branches trop petites. Il valait mieux bondir et opter pour de grosses pattes arrières. D'où la génèse du saut chez le kangourou descendu vivre au sol par la suite.

Tout cela pour dire, que je vais moi-même re-bondir  : après un saut de puce de 39H00 vers l'Australie, je pars à la découverte de nouveaux horizons... N'avez-vous jamais eu envie de souffler ? de partir, prendre votre sac à dos, d'ouvrir les yeux sur la nature, de rencontrer d'autres civilisations. J'ai aujourd'hui la chance de pouvoir le faire.

Alors après avoir marché, grimpé, dansé, je vais bondir maintenant à la rencontre de l'art aborigène, des wineries australiennes, des paysages à couper le souffle...à bientôt.

Par 1000bravos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 29 janvier 2 29 /01 /Jan 09:59

i12_IMG_1282b-copie-1.jpg

 

Avec environ 30 000 visiteurs sur 2 jours, la Saint-Vincent Tournante à Châtillon-sur-seine est une belle réussite.

Je souhaite remercier tous les bénévoles, organisateurs et médias qui ont oeuvré pour que cette fête soit un coup de projecteur sur l'Appellation Crémant de Bourgogne.

Par 1000bravos
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 29 décembre 6 29 /12 /Déc 09:14

A l'heure ou chacun, à la veille du réveillon prépare la divine bouteille pour commencer les agapes. Je bois du thé.

La dégustation d'un thé est quasiment identique à celle d'un vin. Il faut choisir le thé, le voir, le sentir puis le déguster. Quel plaisir dans le choix d'un thé en premier lieu. C'est une boisson universelle : de la Chine, au fin fond du Tibet en passant par le désert et la Sibérie, le thé réchauffe lorsque l'on à froid et rafraîchit lorsqu'il fait trop chaud. Les familles de thé dépendent de leur transformation. Un thé blanc par exemple subit le moins de manipulation possible. Les thés verts produits essentiellement en Chine et au Japon subissent une dessiccation afin d'enrayer toute oxydation. Thés jaunes, wulong, thés noirs, pu er  sont transformés selon différents procédés qui permettent des oxydations plus ou moins importantes et qui confèrent au thé leur goût particulier.

Je vous livre aujourd'hui la  dégustation d'un thé noir que je bois le matin : Un grand Himalay, récolte 2012 ( F.T.G.F.O.P et oui, il y a des classifications comme dans le vin.), récolte printemps 2012.

Note de dégustation : d'un ton brun ambrée, à l'infusion les feuilles dégagent de riches parfums figues et de noix. En bouche, des arômes d'épices se développent pour arriver à une finale délicatement aromatique fruitée.

Alors, c'est proche d'une dégustation de vin, non ?

Pour les huîtres, laissez à la cave votre bouteille de chablis et essayer un matcha du Japon (thé vert en poudre) vous serez surpris. En plus c'est plein de polyphénols...bon pour la santé ! Le thé vert contient du fer, des vitamines, et des catéchines pour vous faire démarrer l'année en fanfare.

Bonne année à tous  !

7887565122_2ccebe821e.jpg

Par 1000bravos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Profil

  • 1000bravos
  • le blog de valérie Diotte
  • Femme
  • Experte en communication. Agence de publicité et annonceur. Univers vins et spiritueux,gastronomie, tourisme et développement durable. Passe temps : escalade, footing, randonnée, dégustation, Art

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés